NEWS - Samarcande
Halte aux médias tristes

Mercredi 15 mars sur Radio Campus [Bxl, 92.1fm]

Samia a 18 ans et elle est toute pétillante. Elle dit qu’à travers les Carnets de Route, les jeunes peuvent s’exprimer librement et parler de leur milieu. Samia est en IPPJ pour sa sécurité. Elle parle des adultes qui ont peut-être oublié qu’ils ont été des adolescents.

Que savent-ils encore de leur passé qui leur semblent plus simple, moins agressif et plus beau. Et les jeunes, savent-ils ce qui leur fait encore du bien ? Les médias en général ne pourraient-ils pas montrer un aspect plus positif des jeunes, n’ont-ils pas un rôle plus positif à jouer en matière d’éducation ?

Responsable du projet : Christian Falone

Halte aux médias tristes

Rss

Newsletter